Le son du spectacle

De Tilde3 wiki
Aller à : navigation, rechercher

L'espace social

Sur le plan du son, la salle de spectacle fonctionne comme :

L'espace du son est donc toujours un espace social, car un espace non-social n'a jamais été entendu (et n'a donc pas de son).

Confrontation de plusieurs espaces sociaux

Le son permet d'identifier une source et sa résonance permet d'identifier un contexte. Par conséquent, chaque espace :

  • possède un son caractéristique ;
  • détermine la réception des sons émis dans cet espace.

Le son émis dans une salle de spectacle fait résonner cette salle. Il y a donc 2 sons et 2 espaces sociaux qui se confrontent.

Espace d'échange

L'espace de la pensée intérieure (inwardness) et de la solitude n'a pas de son. Le son (et donc l'écoute) caractérise l'espace de l'échange. L'écoute est donc un rapport.

De son côté, le son n'est pas un signe : c'est le rapport espace/son/réception qui fait signe. La dramaturgie vient de ce rapport, et non du son lui-même.

Pour Mervant-Roux, la différence entre espace théâtral et espace chorégraphique serait dans le rapport à la parole (speech). Dans l'espace théâtral, la parole (même absente) est/serait perçue comme un échange. Pas dans l'espace chorégraphique.

L'influence du son

Les progrès techniques faits dans la prise de son (recording, amplification) peuvent transformer durablement les pratiques de jeu (acting) et de mise en scène (staging). Par exemple, Patrice Chéreau a inventé la notion de décor sonore (sound set) avec sa mise en scène de La Dispute (1973).