Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Tong nien wang shi)

De Tilde3 wiki
Aller à : navigation, rechercher
Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Tong nien wang shi)
Réalisé par Hou Hsiao-hsien
Taïwan, 1985, 135mn
Avec Tien Feng, Mei Fang, Hsin Shu-Fen

Une influence chinoise (taoïsme) et japonaise (Ozu).

Un déplacement continu de l'action:

  • plan 1 : Action au premier plan
  • plan 2 : Action au deuxième plan
    • Le vide du premier plan crée la rupture
    • Un "raccord réminiscence"

Grande importance du vide

  • dans le plan
  • dans le montage
  • dans la narration

La présence de la Mort:

  • en arrière-plan
  • en off
  • en la Chine (territoire des ancêtres et des morts)

Le off

  • comme "extension du plan"
  • comme non implication de la caméra

La caméra intégrée à la mise en scène

  • réception des échos et des rimes de filmage (un œil et une oreille)
  • la subjectivité comme enjeu : une histoire = l'Histoire

Références

Présentation par Charles Tesson, Université de Paris III.