The Algorithm

De Tilde3 wiki
Version du 24 mars 2017 à 03:19 par Muchos (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

The Algorithm est un projet musical français originaire de Toulouse et fondé par Rémi Gallego. Il mélange de la musique électro à une solide base de métal progressif.

Le nom du groupe a été choisi par Rémi Gallego pour mettre en avant la complexité de la musique électronique en général[1].

Histoire

Après la dissolution de son premier groupe Dying Breath, Rémi Gallego décide en 2009 de former un nouveau groupe, et se met à chercher des membres pour une formation inspirée par The Dillinger Escape Plan et le mathcore en général. Après une recherche sans succès, Gallego commence seul muni de sa guitare et sa station de travail pour produire sa propre musique[1]. En décembre 2009 et juillet 2010, il enregistre deux démos (The Doppler Effect et CRITICAL.ERROR), mises en téléchargement libre sur son propre site web. En fin d’année 2010, il annonce travailler sur un nouvel EP nommé Identity, qui ne sera jamais terminé. En outre, il se prépare pour ses premières prestations en direct[2].

En août 2011, Rémi Gallego partage gratuitement une compilation intitulée Method_, sur laquelle les chansons des deux dernières démos sont présentes[3]. Elle a été suivie en octobre 2011 par une performance à l’assemblée annuelle de Köln, ainsi qu’à l’Euroblast Festival où Gallego fait sa prestation auprès de groupes comme Textures, TesseracT et Vildhjarta[4]. Un mois plus tard, Mike Malyan, batteur du groupe Monuments, présente une cover de la piste Isometry, sur le portail de vidéos YouTube. Gallego, convaincu qu’il serait possible de jouer les chansons sur une vraie batterie, propose à Malyan de l’accompagner pour les prestations suivantes[5]. Ce même mois, Gallego signe un contrat avec le label Basick Records[6].

En janvier 2012, la vidéo du single Tr0jans, présentée par Basick Records, sort sur Youtube. Elle est suivie par une prestation au Karlsruhe, au Djentival, mais aussi à l’UK Tech-Metal Fest de Londres, où le groupe joue aux côtés de Uneven Structure et Chimp Spanner[7] [8]. Le 19 novembre 2012, The Algorithm poursuit avec Basick Records et sort son premier album Polymorphic Code, où figurent Tr0jans ainsi que 7 titres inédits. En janvier 2013, le groupe joue aux côtés de Enter Shikari et Cancer Bats pour un concert à Paris[9].

Matériel utilisé

Pour les prestations sur scène, Rémi Gallego utilise un Akai APC40, une station de travail digitale de la marque Akai, développée en collaboration avec la société allemande Ableton[5].

Anecdotes

On peut entendre sur beaucoup de titres une voix déformée qui vient de Florent Lattore, un ami de Gallego[1].

Discographie

Albums

  • 2016 : Brute Force
  • 2012 : Polymorphic Code (Basick Records)

Singles

  • 2012 : Tr0jans (Basick Records)

Demos

  • 2009 : The Doppler Effect (Auto Produit)
  • 2010 : CRITICAL.ERROR (Auto Produit)

Compilations

  • 2011 : Method_ (Auto Produit)

Remixes

  • Daft Punk - Harder, Better, Faster, Stronger
  • Igorrr - Caros

Liens externes

Site officiel

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Interview avec Rémi Gallego de The Algorithm par got-djent.com, publié le 9. Février 2013.
  2. Des détails sur le nouvel EP de The Algorithm, publié sur got-djent.com
  3. The Algorithm sor une compilation, vu sur got-djent.com
  4. Live de The Algorithm à l’Euroblast Festival 2011, vu sur got-djent.com
  5. 5,0 et 5,1 Interview avec Rémi Gallego sur mwdreviews.com
  6. Skyharbor et The Algorithm signent avec Basick Records, vu surunderground.co.in
  7. Line-up du Djentival 2012, vu sur got-djent.com
  8. Line-Up du UK Tech-Metal Fest, vu sur heavyblogisheavy.com
  9. Live de The Algorithm in Paris, vu got-djent.com