L'analyse de l'acteur

De Tilde3 wiki
Aller à : navigation, rechercher

La fonction de l'acteur

L'interprétation

  • Une interprétation physique (du personnage).
  • Une interprétation intellectuelle (du personnage, de ses rapports…).

L'incarnation

Choisir le rapport entre le corps de l'acteur et son personnage.

Les possibilités du corps

  • Le corps comme support :
    • aux signes d'identité sociale ;
    • aux signes d'identité psychologique ;
    • aux signes typologiques.
  • Le corps comme silhouette, enveloppe (un principe absolu chez Charlot, par ex.)
  • Le corps comme objet :
    • de désir ;
    • d'exposition.

Le découpage classique fait du spectateur un voyeur. [Laura Mulvey]

Bibliographie sélective

Sur la vision, les sens

  • ELSAESSER, Thomas. Le Cinéma et les sens, PU Rennes, 2011.

Sur l'acteur

  • NACACHE, Jacqueline. L'Acteur de cinéma, Nathan, 2003.
  • MOULLET, Luc. Politique de l'acteur, Édition Cahiers du cinéma, 1999.
  • AMIEL, Vincent ; NACACHE, Jacqueline ; SELLIER, Geneviève ; VIVIANI, Christian (dir.). L'Acteur de cinéma : approches plurielles, PUR, 2005.

La pensée du cinéma comme trace

Principe

  • Enregistrement de la vie par la caméra (acte conscient ou non).
  • Impression par l'acteur :
    • d'une trace intime ;
    • de la trace d'une époque.

Une valeur d'indice.

Indice 
Signe qui est la trace de la chose signifiée. [Charles S. Peirce]

Pistes possibles

  • André Bazin
  • Siegfried Kracauer

Exemples

Ingrid Bergman chez Roberto Rossellini

Ce n'est plus un personnage, c'est une actrice prise dans un récit.

Il y a décalage.

Harriet Andersson chez Ingmar Bergman

Dans Un été avec Monika, Suède, 1953.

Bergman est l'amant d'Andersson à l'époque du film. Ce n'est plus le corps du personnage qui est montré, mais le corps de l'actrice.

La conception subjective du corps

Ce n'est pas le corps comme objet et support, c'est le corps comme sujet et moteur.

  • Le corps suit une autre voie que le personnage (ex: Buster Keaton).
  • Le corps est plus fort que le personnage (ex: John Cassavetes).

La conception subjective est liée à la notion de corporéité.

Corporéité 
Un fait incontournable d'être au monde (avec l'affectivité). [Maurice Merleau-Ponty]

Travaux de et avec l'acteur

L'approche expressive

  • intentionnalité
  • expression / connotation
  • objectivisation

Les premiers acteurs de composition

Lon Chaney
USA, 1883-1930
Acteur de 1913 à 1930
Grand innovateur du maquillage. 10 films avec Tod Browning.
Charles Laughton
USA, 1899-1962
Acteur au cinéma de 1928 à 1962
Réalisateur de La Nuit du chasseur (US, 1955)
Physique ingrat.
Rôles notables dans Les Révoltés du Bounty (Franck Lloyd, USA, 1935), Quasimodo (William Dieterle, USA, 1939).
Projection : Shadows

De Tom Forman (USA, 1922). Avec Lon CHANEY.

Rôle de composition basé sur :

  • les trucages, le maquillage ;
  • le travail physique.

L'Actors Studio

Actor's studio
École d'acteurs de New York, USA
Fondée en 1947 par Elia Kazan, Cheryl Crawford, Robert Lewis and Anna Sokolow.
Y ont travaillé Marlon Brando, Robert De Niro, Ben Gazzara, Dustin Hoffman, Harvey Keitel, Jack Nicholson, Al Pacino, Sean Penn, Eli Wallach…
Utilisation de la méthode Stanislavski (surnommée « la Méthode »), méthode de la remémoration (ou mémoire affective).
Constantin Stanislavski
Russie, 1863-1938
Comédien, metteur en scène, professeur d'art dramatique
Auteur de La Formation de l'acteur (1936), La Construction du personnage (éd. 1961)

Autres exemples

Projection : Boudu sauvé des eaux

De Jean Renoir (France, 1932). Avec Michel Simon.

  • Occupation de l'espace.
  • Liberté :
    • du corps ;
    • du mouvement.
  • Audace du travail d'acteur :
    • Parler la bouche pleine ;
    • Bafouiller ;
    • Rouler des yeux (un détail ajouté par Simon).
Michel Simon
Suisse, 1895-1975
Acteur au cinéma de 1924 à 1975
Également acteur de théâtre. Auteur de La Formation de l'acteur (1936), La Construction du personnage (éd. 1961)
Considéré comme un « monstre sacré »
Physique ingrat, large éventail d'expressions faciales.
Projection : Ruby Gentry

De King Vidor (USA, 1952). Avec Jenifer Jones.

  • Animalité du jeu.
  • Sexualisation.
  • Thème du chasseur et le la proie.

L'approche poétique

  • Le résultat d'un travail :
    • rythmique ;
    • chorégraphique ;
    • plastique.
  • L'émotion est plus importante que l'expression.
  • Le dessin du jeu d'acteur est plus importante que le dessein du jeu d'acteur.

Projection : Le Plaisir (épisode « La Maison Tellier »)

De Max Ophuls (France, 1952).

  • Plastique impressionniste.
  • État d'esprit des personnages traduit dans le pas du cheval.

Projection : Il était un père

Yasujirō OZU (Japon, 1942).

Pêcher devient un enjeu du rapport entre les personnages.

  • Sans dialogue ;
  • Sans effets de mise en scène ;
  • Sans symbolique ;
  • Neutralité du jeu.

Autre approche[1]

L'interprète participe à la transmission.

  • Pas de neutralité.
  • Pas d'intentionnalité uniquement.

Dominante chez Robert Bresson.

  • La nature du « modèle » [BRESSON] est plus importante que le naturel recherché par l'interprète.

Bibliographie sélective

Sur la direction d'acteur

  • STANISLAVSKI, Constantin. La Formation de l'acteur, Payot, 2011.
  • BINH, N-T. La Direction d'acteur au cinéma, Études théâtrales #35, 2006.

Sur l'approche contextuelle de l'acteur

  • BYER, Richard. Le Star system hollywoodien, L'Harmattan, 2004.
  • GAUTEUR, Claude ; VINCENDEAU, Ginette. Gabin, anatomie d'un mythe, Nouveau Monde, 2006.

Notes et références

  1. Approche à nommer !